ACTUALITÉ - DANS LE MONDE DE L’INDUSTRIE :
09/03/2013

*
Comparatif métal-plastique à propriété mécanique équivalente

infos :

Un étude technique et économique comparent les métaux et des plastiques en fonction de l'épaisseur, le poids et le coût nécessaire pour avoir la même rigidité qu'un acier. Les métaux usuels et industriels sont, à cet égard, relativement bien positionnés par rapport aux plastiques techniques qui restent onéreux ( leur coûts vont d'un rapport de 2 jusqu'à 6) et nécessitent des épaisseurs plus importantes(x 4) pour atteindre des performances équivalentes.

 

 

Données comparatives matériaux (à rigidité équivalente) - référence acier

Les métaux, des solutions bas coût
Il apparaît que les métaux , hormis le titane (x 35), sont des matériaux relativement bon marché comparés aux plastiques techniques. La fonte reste, de loin, le matériau le moins onéreux (x 0.49) à propriétés mécaniques équivalentes. Elle reste incontournable sur les marchés tirés par le prix (automobile, bâtiment, ...).

Le magnésium et le plastique chargé de fibre de carbone les solutions les plus légères
Si l'on recherche avant tout le gain de poids (pour une rigidité donnée) sans se soucier du prix (sport, aéronautique, ...), le magnésium (x 0.39) et le PRFC (en anglais Carbon Fiber Reinforced Plastic ou CFRP), Plastique à Renfort Fibre de Carbone (0.22) apparaissent alors comme très performants.

L'aluminium, un matériau intermédiaire en concurrence avec le Polypropylène
L'aluminium permet d'alléger par deux par rapport aux aciers (ou fonte) pour un coût sensiblement du double également. L'aluminium semble en concurrence avec le PP (Polypropylène) en ce qui concerne le poids et le prix (à rigidité équivalente). Il permet cependant d'obtenir des épaisseurs de pièces beaucoup plus fine (limitant le volume) et possède une bien meilleure tenue à chaud et à froid que le PP.

Au delà du poids et du prix, de nombreux critères
Au delà du prix du matériau brut et du poids, il faudrait prendre en compte la facilité de mise en forme ou d'approvisionnement, la liberté de forme, les propriétés à chaud (ou à froid), la tenue à la corrosion, la dureté, la possibilité d'assemblage et de démontage d'un sous ensemble et enfin le recyclage.

Un exercice pas si évident que cela ...

Source : The increasing use of aluminium (European com.- Nov. 1996)

http://souspression.canalblog.com/archives/2011/02/28/19979016.html