ACTUALITÉ - ABSORPTION DE CHOC / CRASH / MÉCANIQUE :
10/07/2014

*
Les mousses Alvéotec et les technologies crash

infos :

Les mousses Alvéotec, initialement conçues pour les applications d'absorption d'énergie sont beaucoup utilisées dans la thermie. Les derniers travaux de recherches d'Alvéotec ont permis de repositionner les mousses comme absorbeurs de chocs dans des crash. Alvéotec devient un acteur majeur dans la conception et la caractérisation de matériaux poreux destiné à l'absorption d'énergie.

Les problématiques du crash

Lorsqu'un corps entre en collision avec un corps fixe, le premier subit une décélération (ou accélération négative). Le corps humain est habitué à subir une accélération de 1 g (la pesanteur), certains humains (pilote de chasse notamment) sont entraînés pour subir des accélarations plus forte jusqu'à 5g. Toutes accélérations supérieures est néfaste pour le squelette et pour le cerveau. Il est donc nécessaire d'ajouter des éléments qui absorbent de l'énergie pour diminuer l'amplitude de l'accélération et la rendre supportable.

  

 

Les travaux d'Alvéotec

Alvéotec a fait de ses mousses un matériau ajustable en fonction des besoins des projets.

Initialement, la mousse avait une porosité de 85%, c'est à dire 15% de métal dans le volume. Alvéotec a travaillé les formulations pour obtenir une gamme complète de porosité allant de 70% à 95%. Ceci permet une grande flexibilité dans l'ajustement du palier de contrainte.

   

 

L'avantage du matériau d'avoir la géométrie en CAO, il est donc possible de réaliser des calculs par éléments finis pour prévoir précisément le niveau de contrainte.

  

A partir ces calculs, nous avons pu réaliser des essais dynamiques rapides.